Blog

Lisez les dernières nouvelles
de la salle de sport Dynamic Center à Ath

Le brocoli est le plus incroyable des légumes pour la santé

C’est une excellente source de vitamines :
- Par ordre de proportion : C, K, B2, B9, A, B5, B6, E
- Ainsi qu’une bonne source de minéraux essentiels : cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore et potassium. Et ce n’est pas tout, il a même été observé qu’il protège contre la radioactivité !

Voici 5 raisons pour adorer le brocoli :

[1] LE BROCOLI EST ANTI CANCER
Le brocoli contient des glucosinolates et une enzyme, la myrosinase. En cas d’attaque par une bactérie, la myrosinase transforme les glucosinolates en substances actives qui ont une puissante activité antibactérienne et qui tue ainsi l’attaquant.
Le sulforaphane est le plus précieux des substances actives. Il stimule vos enzymes chargées de neutraliser les agents cancérigènes. Il a une action antioxydante comme le curcuma. Les chercheurs pensent que le sulforaphane est anti-inflammatoire.
Pour libérer un maximum de sulforaphane dans votre organisme, vous devez bien mâcher le brocoli, comme le ferait un agresseur sur la plante. Cela active la myrosinase dans votre bouche et provoque l’apparition des substances actives. La myrosinase est aussi très sensible à la chaleur, c’est pourquoi le brocoli cru est beaucoup plus intéressant pour votre santé que le brocoli cuit.
Le brocoli permet de réduire le risque de cancers du poumon, de la prostate, des ovaires, du sein (chez la femme ménopausée), des reins, et du cancer colorectal, et de la vessie.

[2] LE BROCOLI COMBAT L’ARTHROSE
Contre l’arthrose, c’est à nouveau le sulforaphane qui intervient et qui a montré qu’il pouvait bloquer les enzymes qui détruisent le cartilage.

[3] LE BROCOLI EST BON POUR VOTRE COEUR
Le brocoli contient un flavonoïde puissant, le kaempférol. Selon les études, un apport élevé en kaempférol s’accompagne d’une baisse du risque de maladies cardiovasculaires Manger du brocoli réduit la concentration sanguine en homocystéine. Cela contribue à réduire le risque de maladies du coeur.

[4] LE BROCOLI PRESERVE LA SANTE DES YEUX
Le brocoli est riche en antioxydants, tels que la lutéine et la zéaxanthine. Ces antioxydants neutralisent les particules nocives qui s’accumulent dans votre corps à cause de la pollution, du stress, et de la mauvaise alimentation et sont reconnues comme efficaces pour protéger la rétine, et la macula de l’oeil. Elles réduisent le risque de cataracte et de dégénérescence maculaire.
Fait étonnant : la quantité d’antioxydants du brocoli augmente à la cuisson.

[5] LE BROCOLI ENTRETIENT LA MEMOIRE
Des chercheurs ont suivi des 13 000 femmes âgées pendant 25 ans. Ils surveillaient leur régime et évaluaient leurs capacités cognitives. Résultat, les consommatrices des crucifères (comme le brocoli) souffraient moins du déclin cognitif. Précaution en cas d’hypothyroïdie TOUS les légumes crucifères, comme le brocoli, sont dits « goitrogènes » (du mot « goître »). Cela veut dire qu’en grande quantité, ils peuvent réduire l’absorption d’iode par la thyroïde.
C’est problématique pour les personnes carencées en iode. Ces personnes devraient surveiller leur consommation de crucifères ou augmenter simultanément leur consommation de produits de la mer (riches en iode).
Si vous êtes inquiet malgré tout, sachez qu’une façon simple de limiter votre exposition aux substances goitrogènes consiste à manger votre brocoli le moins cuit possible : le brocoli cru n’a presque pas d’effet sur la thyroïde. Mangez du brocoli cru autant que possible Cela peut paraître incongru de ne pas cuire le brocoli. Le brocoli cuit ne vous apportera presque pas de sulforaphane, la substance clé
du brocoli. Heureusement, la plupart des vitamines du brocoli résistent à la cuisson et à la congélation et libère les antis oxydants.
Si vous devez absolument cuire votre brocoli, faites-le cuire au minimum, al dente.

Brocoli cru = multipliez par 50 les effets du brocoli !

Ajoutez une cuillère à soupe d’huile de lin ou de colza vierge à votre brocoli, la présence de matières grasses multiple jusqu’à 50 fois l’absorption des antioxydants comme la lutéine ou la zéaxanthine.